Archive | juin 2012

Législatives dans la 1ère circonscription de Haute-Corse : la réaction de Sauveur Gandolfi-Scheit


(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – En Haute-Corse, la première circonscription vivait une triangulaire, la seule de la région. Là aussi, le sortant a été rééulu. Le candidat UMP, Sauveur Gandolfi-Scheit a ainsi engrangé 38.07% des suffrages autour de son nom. Une victoire prévisible au soir du premier tour, et qui conforte le sortant dans son bilan, principal argument de sa campagne. Comme vous allez pouvoir l’entendre, l’analyse de ce scrutin par Sauveur Gandolfi-Scheit, revêt des traits quelque peu humoristiques.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – In Corsica Suprana, a prima circuscrizzioni vidia una triangularia, l’unica di u rughjoni. Quì dinò, l’ultimu diputatu hè statu rielettu. U candidatu UMP, Sauveur Gandolfi-Scheit hà fattu 38,07% di i voti. Una vittoria chì si pudia priveda a sera di u primu ghjiru, è chì arreca una legetimità in più à u so bilanciu, argumentu maiò di a so campagna. Com’è l’eti da senta, l’analisi di issu scrutinu da Sauveur Gandolfi-Scheit, porta calchì trattu di risa.
Ecoutez-le.
Législatives dans la 1ère circonscription de Haute-Corse : la réaction de Sauveur Gandolfi-Scheit

Publicités

Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Camille de Rocca Serra



(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Dans la deuxième circonscription de Corse-du-Sud, le « séisme » politique espéré par les nationalistes ne s’est in fine pas produit. Camille De Rocca Serra (UMP), conserve ainsi son siège, et devance Jean-Christophe Angelini (Femu A Corsica) de 1932 voix. En termes de pourcentage, le sortant regroupe 53.20% autour de son nom, contre 46.80% à son adversaire. Camille De Rocca Serra qui sort également en tête sur le canton de Porto-Vecchio (52.83% – 47.17%). Une satisfaction, et le sens du devoir accompli pour le sortant, qui estime que sa campagne et son bilan l’ont mené à la victoire. Comme son homologue Ajaccien, Camille De Rocca Serra se veut être le député de la Corse et non pas seulement celui d’un parti.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Ind’a siconda circuscrizzioni di Corsica Suttana, u « tarramottu » puliticu bramatu da i naziunalisti ùn hè micca accadutu in fini di contu. Camille de Rocca Serra (UMP), teni u so postu, è trapassa à Ghjuvan Cristofanu Angelini (Femu A Corsica) di 1932 voti. In tarmini di parcentu, u diputatu adunisci 53,20%, contr’à 46,80% pà u so avversariu. Camille de Rocca Serra dinò in testa nant’à u cantonu di Purtivechju (52,83% – 47,17%). Una suddisfazioni, è u sensu d’avè rializatu ciò ch’ellu ci vulia pà iss’ultimu, chì stima chì a so campagna è u so bilanciu l’ani purtatu fin’è a vittoria. Com’è u so cumpagnu aiaccinu, Camille de Rocca Serra voli essa u diputatu di a Corsica è micca solu quillu di un partitu.
Ecoutez-le.
Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Camille de Rocca Serra

Législatives dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Simon Renucci



(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Élections législatives dans la première circonscription de Corse-du-Sud : Simon Renucci, le sortant, était bien évidement fortement déçu. Une déception d’autant plus grande que les écarts sont faibles. Rappelons que le député sortant (Corse Social Démocrates) a recueilli 49.48% des suffrages exprimés contre 50.52 à son adversaire. La victoire était à portée de main. Il faudra à présent poursuivre le travail dans la perspective de reconquérir un électorat sur Ajaccio et au cœur du territoire de la CAPA.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Alizzioni legislativi ind’a prima circuscrizzioni di Corsica Suttana : Simon Renucci era bella sicura assai dilusu. Una dilusioni ancu di più maiò chì i scarti sò chjuchi. Rammintemi chì u diputatu Corse Social Démocrate hà racoltu 49,48% di i voti contr’à 50,52% pà u so avversariu. A vittoria si pudia buscà di pocu. Ci vularà oramai à cuntinuà u travaghju ind’a perspettiva di ritruvà un eletturatu nant’à Aiacciu è drentu à u tarritoriu di a CAPA.
Ecoutez Simon Renucci.
Législatives dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Simon Renucci

Législatives dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud : la réaction du vainqueur Laurent Marcangeli


(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – « Nous l’avons fait. Nous avons donné à la Corse une victoire historique » : voici en quelques mots résumés l’émotion de Laurent Marcangeli, qui a détrôné le sortant Simon Renucci, dans la première circonscription de Corse-du-Sud. Une victoire d’une courte tête, 287 voix seulement séparent, en effet, le jeune candidat UMP, du maire Corse Social Démocrate, Simon Renucci. Au final, Laurent Marcangeli l’emporte avec 50.52% des suffrages exprimés, contre 49.48% à son adversaire. Sur la ville d’Ajaccio proprement dite, l’écart est de 880 voix, avec 53.17% pour le représentant UMP et 46.83% pour celui de la majorité présidentielle. Le nouvel élu ne cachait pas sa joie. Il a précisé qu’il serait le député de la 1ère circonscription d’Ajaccio, et au-delà le député de la Corse. Le conseiller général UMP a également déclaré qu’il ferait passer les préoccupations de la Corse en priorité. Si au sujet des grands thèmes nationaux, Laurent Marcangeli a précisé qu’il suivrait son parti, il pourrait se détacher de celui-ci, si certaines propositions de loi étaient antinomiques avec sa vision de l’avenir de la Corse.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – « L’emi fatta. Emi datu à a Corsica una vittoria storica » : eccu u riassuntu in calchì parolla di l’emuzioni di Laurent Marcangeli, chì hà battutu u diputatu Simon Renucci, ind’a prima circuscrizzioni di Corsica Suttana. Una vittoria à l’accorta, 287 voti solu di scartu in fatti trà u ghjovanu candidatu UMP è u merri Corse Social Démocrate, Simon Renucci. In fini, Laurent Marcangeli vinci cù 50,52% di i voti spressi, contr’à 49,48% pà u so avversariu. Nant’à a cità d’Aiacciu stessa, u scartu hè di 880 voti, cù 53,17% pà u raprisintati UMP è 46,83% pà quillu di a maghjurità prisidinziali. L’elettu novu ùn piattava micca a so gioia. Hà pricisatu ch’ellu saria u diputatu di a 1a circuscrizzioni d’Aiacciu, è aldilà u diputatu di a Corsica. U cunsighjeru ghjinirali UMP hà dittu dinò ch’ellu faria passà i primuri di a Corsica in priurità. S’è nant’à i grandi temi naziunali, Laurent Marcangeli hà pricisatu ch’ellu suvitarà u so partitu, si pudaria scantà da quissu quì, s’è certi pruposti di legi andaghjiani à l’incontru di a so visioni di l’avvena di Corsica.
Ecoutez Laurent Marcangeli.
Législatives dans la 1ère circonscription de Corse-du-Sud : la réaction du vainqueur Laurent Marcangeli

Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Jean-Christophe Angelini


(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Élections législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : Jean-Christophe Angelini était bien évidement déçu par la défaite de son camp. Il assume celle-ci, mais estime que ce résultat n’est pas catastrophique. En termes de voix, le candidat Femu A Corsica est même plutôt confiant pour l’avenir. Au sujet des reports de votes, Jean-Christophe Angelini estime que tous les dés n’ont pas été jetés.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Alizzioni legislativi ind’a 2nda circuscrizzioni di Corsica Suttana : Ghjuvan Cristofanu Angelini era bella sicura dilusu da a disfatta di u so partitu. Una disfatta ch’ellu assumi, ma iss’ultimu stima chì issu risultatu ùn hè micca catastroficu. In tarmini di voti, u candidatu Femu A Corsica hè ancu assai cunfidenti pà l’avvena. Nant’à i voti chì li duviani rivena da l’altri, Ghjuvan Cristofanu Angelini stima chì tuttu ùn hè micca statu cumplettu.
Explications de Jean-Christophe Angelini.
Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Jean-Christophe Angelini

Législatives : Paul Giacobbi réélu avec plus de 64% des voix


(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – C’était la circonscription où, sans doute, il y avait le moins suspense. Dès le résultat du premier tour, on savait que ce serait très compliqué pour la candidate UMP Stéphanie Grimaldi. Le résultat du second tour est sans appel. Le député sortant, Paul Giacobbi est réélu dans un fauteuil, avec 64,35% des voix. Le président du Conseil Exécutif est donc réélu sans surprise. La seconde circonscription de Haute-Corse est donc la seule, des quatre que compte la Corse, à demeurer à gauche.

Législatives : Sauveur Gandolfi-Scheit est réélu dans un fauteuil


(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – Sans surprise, la triangulaire de la première circonscription de Corse-du-Sud a tourné à l’avantage du député sortant Sauveur Gandolfi-Scheit. On savait que le maire de Biguglia était en excellente position après les résultats du premier tour. Avec 38,23% des suffrages, Sauveur Gandolfi-Scheit est donc réélu. A noter que c’est le candidat nationaliste, Gilles Simeoni, qui arrive en seconde position avec 31,22% des voix, confirmant ainsi la percée de Femu a Corsica. Jean Zuccarelli n’est toutefois pas très loin, avec 30,66% des suffrages.