Journal de la Corse : Législatives 2012 : Camille de Rocca Serra


Quel est votre sentiment sur les résultats du premier tour ?

Je ne peux que me réjouir des résultats du premier tour qui me placent en tête avec un tiers des suffrages. C’est la reconnaissance du travail accompli et d’un engagement plein et entier au service de la Corse et de notre territoire. Une étude nationale me désigne comme le plus actif des députés de l’île à l’Assemblée Nationale. J’ai défendu des textes nationaux pour redresser et moderniser notre pays. J’ai surtout un bilan inattaquable au service de la Corse. J’ai pu proroger l’Arrêté Miot jusqu’en 2012. J’ai permis le maintien et l’amélioration du crédit d’impôt pour les investissements en Corse. La création et la pérennisation d’un Fond d’Investissement de Proximité propre à la Corse. La restructuration de la Cadec. J’ai assuré le maintien d’un taux préférentiel de subventionnement pour les communes de Corse. Je me suis battu pour que soient accordés les AOC huile d’olive et charcuterie et que soit reconnue la race Cheval Corse. Le classement des Bouches de Bonifacio en Zone Maritime Particulièrement Vulnérable, une organisation plus pertinente en matière de santé avec la création d’une ARH puis d’une ARS insulaire, le rapprochement des détenus avec mon collègue et ami Sauveur Gandolfi-Scheit, la reconnaissance des langues régionales dans la Constitution et le classement des polyphonies corses au patrimoine mondial de l’humanité… Toutes ces avancées, je les ai défendues souvent seul. Le résultat est là aujourd’hui. Une expérience, une responsabilité et un engagement au service de la population.

Vous arrivez en tête avec, toutefois, près de 20 points de moins qu’en 2007 où vous aviez été élu au premier tour. Comment l’expliquez-vous ?

En 2007, la Droite était dans une dynamique favorable suite à la victoire de Nicolas Sarkozy. La configuration était différente au plan local également. Aujourd’hui, je suis en tête dans dix des douze cantons de la circonscription. Dimanche prochain, les électeurs auront le choix entre deux candidats, deux parcours, deux conceptions de la vie publique…

Lire la suite

Publicités

About electionsaltafrequenza

A radio di a Corsica
%d blogueurs aiment cette page :