Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Camille de Rocca Serra



(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Dans la deuxième circonscription de Corse-du-Sud, le « séisme » politique espéré par les nationalistes ne s’est in fine pas produit. Camille De Rocca Serra (UMP), conserve ainsi son siège, et devance Jean-Christophe Angelini (Femu A Corsica) de 1932 voix. En termes de pourcentage, le sortant regroupe 53.20% autour de son nom, contre 46.80% à son adversaire. Camille De Rocca Serra qui sort également en tête sur le canton de Porto-Vecchio (52.83% – 47.17%). Une satisfaction, et le sens du devoir accompli pour le sortant, qui estime que sa campagne et son bilan l’ont mené à la victoire. Comme son homologue Ajaccien, Camille De Rocca Serra se veut être le député de la Corse et non pas seulement celui d’un parti.
> Lingua corsa
(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Ind’a siconda circuscrizzioni di Corsica Suttana, u « tarramottu » puliticu bramatu da i naziunalisti ùn hè micca accadutu in fini di contu. Camille de Rocca Serra (UMP), teni u so postu, è trapassa à Ghjuvan Cristofanu Angelini (Femu A Corsica) di 1932 voti. In tarmini di parcentu, u diputatu adunisci 53,20%, contr’à 46,80% pà u so avversariu. Camille de Rocca Serra dinò in testa nant’à u cantonu di Purtivechju (52,83% – 47,17%). Una suddisfazioni, è u sensu d’avè rializatu ciò ch’ellu ci vulia pà iss’ultimu, chì stima chì a so campagna è u so bilanciu l’ani purtatu fin’è a vittoria. Com’è u so cumpagnu aiaccinu, Camille de Rocca Serra voli essa u diputatu di a Corsica è micca solu quillu di un partitu.
Ecoutez-le.
Législatives dans la 2nde circonscription de Corse-du-Sud : la réaction de Camille de Rocca Serra

Publicités

About electionsaltafrequenza

A radio di a Corsica
%d blogueurs aiment cette page :