Bastia: passe d’armes entre Simeoni et la municipalité sortante


Le ton monte à Bastia, deuxième ville de Corse, où le candidat nationaliste Gilles Simeoni, grand favori des sondages, a vivement riposté mardi à la municipalité radicalo-communiste sortante qui l’avait accusé de «terrorisme» et de s’inspirer de «l’Italie mussolinienne».

«On a franchi un palier dans l’outrance et la violence verbale!», a déploré M. Simeoni face aux attaques du candidat PRG Jean Zuccarelli et du communiste Francis Riolacci, numéro 3 de la liste de la majorité PRG-PCF.

Suite…http://www.liberation.fr/politiques/2014/03/04/bastia-passe-d-armes-entre-simeoni-et-la-municipalite-sortante-mun20600_984436

Publicités

About electionsaltafrequenza

A radio di a Corsica
%d blogueurs aiment cette page :