Municipales à Bastia : l’alliance Simeoni-Tatti-Milani est officielle


(Julien Pernici – Alta Frequenza) – A Bastia, sans que personne ne ressente quoi que ce soit, on peut affirmer que la terre a tremblé. En effet, au second tour des municipales dimanche prochain, Jean Zuccarelli, à la tête d’une union PRG-PC, la même qu’au premier tour, affrontera le seul Gilles Simeoni, qui va prendre très officiellement la tête d’une liste de rassemblement avec François Tatti, Emmanuelle de Gentili et Jean-Louis Milani. En effet, c’est un véritable front tout sauf Zuccarelli qui va se constituer après tout un lundi de négociations qui ont abouti à cette union de forces nationalistes modérées, de forces de gauche et d’une large partie de la droite bastiaise. Un véritable melting-pot politique qui se fera sans doute avec des concessions de chaque côté, tout l’intérêt étant de savoir lesquelles. D’ores et déjà, on peut souligner qu’Eric Simoni, candidat Corsica Libera, et ses co-listiers, ont été mis de côté. Une pilule qu’il sera sans doute difficile à avaler pour la famille indépendantiste, qui après Porto-Vecchio se voit désormais bordurée à Bastia. La partie semble désormais très compliquée pour Jean Zuccarelli, qui devra compter sur un éventuel vote sanction d’électeurs de François Tatti ou Jean-Louis Milani, voire même de Gilles Simeoni, suite à leur nouveau positionnement, pour pouvoir gagner.

Publicités

About electionsaltafrequenza

A radio di a Corsica
%d blogueurs aiment cette page :